Station Météo Tromborn

  • Longitude : 6° 35′ 17″ E
  • Latitude : 49° 15′ 25″ N
  • Altitude : 368m

La station météo (National géographic wlan 9080600 ) fournit les données météo : prévisions du temps, baromètre, température, pression atmosphérique … Le module extérieur permet de capter toutes les données météo. Puis, ces données sont communiquées au module intérieur et partagées par l’intermédiaire de https://weathercloud.net .Obtenez en direct vos informations météo localisées et fiables.

Webcam Tromborn


Station météo Tromborn
Station Météo Tromborn. Longitude : 6° 35′ 17″ E; Latitude : 49° 15′ 25″ N; Altitude : 368m. La station météo (National géographic wlan 9080600 )

Tromborn: un climat semi-continental

Le climat de la Moselle est un climat de transition soumis à deux influences. la région est assez proche de la mer pour que les vents d’ouest y poussent les perturbations atlantiques, mais elle en est également assez éloignée pour que l’influence océanique se dégrade et que celle du continent y soit sensible à certains moments. on peut donc qualifier le climat mosellan de climat océanique dégradé, ou à forte tendance continentale. des nuances et des variantes sont introduites par le relief (les plateaux et les revers de côtes sont plus froids et plus humides que les pieds de côtes et les vallées), la végétation (les régions de grandes forêts restent plus humides et plus fraîches en été, mais sont en revanche souvent plus protégées contre les gelées tardives).

Un climat avec de fortes amplitudes thermiques

La température moyenne annuelle est comprise entre 9°c et 10°c et l’amplitude thermique est assez forte (environ 18°c). on est loin cependant des rigueurs d’un climat continental, même si les moyennes masquent certains écarts brutaux de température. le nombre annuel de jours de gel est voisin de 90 (sauf Metz qui compte environ 66 jours de gel par an). L’hiver à Metz est évidemment plus froid qu’à Brest ou à Marseille, mais il ne l’est pas beaucoup plus qu’à Lyon ou à Paris et il l’est plutôt moins qu’à Strasbourg et à Colmar.

Des précipitations équilibrées

Le total annuel des précipitations est d’environ 700 mm et la répartition au cours de l’année est assez équilibrée. il n’y a pas de « saison sèche » et il tombe presque autant d’eau d’avril à septembre que d’octobre à mars. en effet, les pluies océaniques de saison froide s’ajoutent aux pluies orageuses de l’été. le nombre moyen de jours de précipitations est compris entre 150 et 180 par an et celles-ci augmentent d’ouest en est dans le département, quant à la neige, elle se répand environ 20 jours par an sur la Moselle. Alors que le soleil est au-dessus de l’horizon pendant environ 4 400 heures, il ne brille en moyenne que 1700 heures environ par an (Lille: 1 650 heures, Paris: 1715 heures, Strasbourg: 1690 heures).

La Géographie de la Moselle

Le département de la Moselle est très diversifié, Il possède de charmantes et pittoresques contrées. Le Pays messin et ses douces collines aux pentes couvertes de mirabelliers, le riant Pays de Sierck, avec ses hauteurs tapissées de vignes, les plaines du Saulnois aux doux vallonnements où alternent grasses prairies et riches cultures céréalières, le Pays des étangs, mélancolique sous son ciel mouvant, le Pays de Sarrebourg et celui de Sarreguemines et enfin le Bitcherland des Vosges du Nord, aux forêts profondes et aux petites vallées verdoyantes.

La Moselle est constituée en majeure partie par le plateau lorrain qui forme, entre la montagne vosgienne à l’est et la vallée de la Moselle à l’ouest, une vaste étendue aux formes lourdes et peu accentuées, coupée par de petites vallées; les forêts y sont nombreuses, mais morcelées. L’aspect général du paysage se présente sous la forme de faibles ondulations qui permettent aux villages de se cacher derrière une colline ou de se nicher au fond d’un vallon. Les terrains imperméables expliquent la présence de nombreux étangs. Ceux-ci sont d’origine à la fois naturelle et artificielle, car si l’imperméabilisation des sols permet la rétention des eaux en surface, les hommes ont aménagé, dès le haut Moyen-Age, les plus vastes étangs en créant des digues de retenues (étangs de Lindre, du Stock…). Le reste du département est formé de quatre autres régions naturelles.

La montagne Vosgienne

Une partie de la montagne vosgienne se situe à l’Est et au Sud-Est. C’est une région très boisée (forêt de Hanau notamment) au relief accidenté. Ce paysage n’a pas l’âpreté, ni la monumentalité des Hautes-Vosges, mais il est remarquable par son échelle réduite, par la qualité de ses sous bois, par la dimension, la couleur, la structure, la silhouette des villages et de leurs clairières cultivées.

La dépression du Warndt

La Warndt, au Nord-Est, est une dépression. Jusqu’au milieu du XIX° siècle, le Warndt est demeuré un bassin vert avec un épais manteau forestier, mais c’est dans cette partie du département que le gisement de charbon lorrain est le plus proche de la surface et un siècle d’extraction a peu à peu transformé le bassin vert en pays noir. Pourtant la forêt tient toujours une place essentielle dans ce pays et les cités minières sont souvent entourées par le milieu forestier primitif.

Le plateau du Pays-Haut

Le Pays-Haut s’étend de la vallée de la Moselle à la Woëvre dans la Meuse. Ce plateau domine la vallée de la Moselle par un escarpement assez raide, couvert de forêts qui atteint parfois 200 m de dénivellation : ce sont les côtes de la Moselle. D’étroites vallées s’enfoncent profondément dans le plateau, elles ont été creusées par la Fensch et l’Orne qui s’enfonce en direction de la Moselle.

La vallée de la Moselle

La vallée de la Moselle, région très urbanisée s’étend à l’Ouest du département, selon une direction Nord-Sud entre le Pays- Haut et le plateau lorrain. Sa situation géographique lui confère un privilège climatique. Le vignoble, après un déclin très marqué, fait un retour dans les productions de Moselle avec des vins qui méritent d’être découverts. On trouve également de grands vergers partiellement conservés, des cultures délicates … Si la rive droite garde encore un caractère agricole essentiellement d’herbage, la rive gauche a été utilisée par les voies de communication et par l’industrie.

Sunset Boulevard