Séville une ville qui, en plus d’incarner l’Espagne et l’Andalousie, possède une telle quantité d’attractions artistiques, culturelles … qu’il serait fastidieux d’énumérer mais qui en fait l’une des villes les plus universelles, connues et visitées du monde, berceau et source d’inspiration pour les écrivains, les peintres et les artistes en général.



Quand Séville rencontre Eiffel cela donne Le Pont Isabelle II plus connu sous le nom de Pont Triana qui enjambe la darse du Guadalquivir et qui nous conduit en le traversant au
Mercado Lonja del Barranco … cocorico 🙂

Il parait improbable de trouver autant de monuments et d’endroits dans une seule ville, la Cathédrale de Santa Maria , le palais Alcazar, la Torre del Oro , la Plaza de España , le parc María Luisa, le théâtre de la Maestranza, le palais San Telmo, l’Archive des Indes, le quartier de Santa Cruz , District de Triana, Ponts sur le Guadalquivir, Cartuja et les installations de l’Expo 92, les bâtiments de l’Exposition de 1929, la maison de Luca de Tena, les patios de leurs maisons traditionnelles, les balcons et les bars, ainsi qu’un nombre infini d’églises, de couvents et de détails qui transforment le centre historique en musée plein air !


Le « Costumbrismo », spécialité artistique de Séville

Si nous ajoutons à tout cela les tavernes, la gastronomie, les fêtes, le flamenco, la gentillesse ainsi que l’hospitalité de ses habitants, Séville est une cité colorée, lumineuse, joyeuse, traditionnelle et moderne, difficile à égaler.

Olé,
Dans Triana, le quartier gitan, de tavernes en bouges, vous trouverez le “duende”, ce moment de grâce où le flamenco s’embrase